Comment bien se désinfecter les mains ?

Tout comme le port de masque, une fréquente désinfection des mains constitue une geste barrière primordiale. Il existe plusieurs solutions possibles pour se débarrasser des virus et des bactéries. L’usage d’un fluide hydroalcoolique reste le plus connu, mais d’autres options sont aussi envisageables. Découvrez les différentes manières d’endiguer la propagation du coronavirus et divers agents pathogènes présents dans notre environnement quotidien.

Utiliser correctement le gel hydroalcoolique pour la désinfection

La désinfection au gel hydroalcoolique est recommandée par les institutions sanitaires internationales. Les organismes tels que l’OMS donnent même des directives pour leur utilisation. Ce qui devrait être un matériel médical est désormais à la portée de tous. Il se vend librement dans le commerce et en pharmacie. Quoi qu’il en soit, il faut l’appliquer sur des mains propres et sèches. La présence de graisse ou d’autres souillures peut diminuer l’efficacité de cette solution désinfectante. Le personnel de santé conseille aussi de mettre le produit sur l’intégralité de la paume, du revers ainsi que des doigts. Il faut frotter et entrelacer de manière à atteindre chaque millimètre carré. La friction devrait se faire avec une noix de gel. Outre la durée du geste, la quantité de désinfectants utilisés compte énormément. Ce serait également préférable de ne pas trop en mettre sur la peau. L’alcool a tendance à assécher l’épiderme pour le rendre encore plus vulnérable.

Si vous avez une peau naturellement sèche

Le gel hydroalcoolique doit idéalement être utilisé lorsqu’il n’est pas possible de laver les mains à grande eau. Bien que ce matériel médical soit accessible à tous les budgets, il serait préférable de ne pas se livrer à un emploi abusif. À la maison par exemple, le savon devrait être privilégié. Quoi qu’il en soit, le produit désinfectant initialement destiné aux soignants peut rendre la peau beaucoup plus sèche que d’ordinaire. Ceux qui ont cette nature devront ainsi limiter le recours aux solutions alcoolisées. Le non-respect de cette recommandation aboutit à un épiderme gercé et terne. Les démangeaisons pourront aussi apparaître au même titre que les rougeurs. L’application d’un hydratant doux pourrait renverser la situation. Certains produits cosmétiques aident à régénérer la barrière cutanée chez les personnes à la peau sensible. Le soulagement arrive immédiatement en cas de brûlure. Ce serait très bien d’avoir une crème contre les inflammations superficielles dans la trousse de secours familiale.

Lorsque c’est possible, optez pour le savon antibactérien

Bien qu’il ait fait des millions de victimes à travers la planète, le coronavirus découvert à Wuhan peut être facilement éliminé. Sa membrane est sensible à la plupart des désinfectants ménagers, en l’occurrence le savon de Marseille. Ce serait tout de même plus prudent d’opter pour un produit antibactérien. De cette manière, vous pouvez vous débarrasser du maximum d’agents pathogènes en plus du responsable du covid-19. La méthode reste la même que vous faites d’ordinaire. Il suffit d’appliquer le nettoyant sur les paumes, puis frictionner vigoureusement. Entrelacez aussi les doigts et effectuez des mouvements d’aller-retour pour venir à bout des millions de germes qui ont squatté vos phalanges. Frottez pour enlever la saleté. Bien qu’elles semblent être propres, les mains ne le sont jamais, sauf si vous les lavez correctement. Après le jardinage ou une tâche souillant, pensez à utiliser une brosse, surtout au niveau des ongles. Ce sont de véritables fermes à microbes.

Connaître les différentes sortes de lavage des mains

Outre les premiers secours et les pansements, le lavage des mains figure parmi les premiers cours en soins infirmiers. Les aides-soignants et l’ensemble du personnel médical apprennent comment bien les nettoyer. Il existe différentes techniques en fonction de la situation. Le plus courant s’effectue avec de l’eau et du savon doux. Il ne faut pas oublier les ongles et les espaces interdigitaux. Vous devriez vous servir de votre coude ou d’une serviette à usage unique pour refermer le robinet. Le lavage simple des mains dure au moins 30 secondes. Poursuivez jusqu’à une minute si vous venez de faire une tâche salissante ou sortez des toilettes. La méthode dite antiseptique ou hygiénique devrait être faite avec un matériel médical adapté. Outre le frottement mécanique d’une minute, un rinçage long et un séchage dans les règles sont indispensables. Ce genre de technique est recommandé en milieu hospitalier. Cependant, ceux qui vivent avec un malade ou une personne sensible chez eux devront l’utiliser en rentrant. Il faut aussi l’employer avant de donner le biberon ou allaiter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>