Les principales carences alimentaires les plus fréquentes

Fatigue, douleur au niveau des muscles, crampes, etc. Et si vous avez une carence alimentaire ? Comment le savoir ? Retrouvez dans les prochaines lignes les principales carences les plus connues ainsi que leurs symptômes.

La carence en fer

Le fer est indispensable dans la fabrication de l’hémoglobine. Cette dernière est une protéine qui se trouve dans les globules rouges et qui transporte l’oxygène dans le sang. En outre, ce minéral est aussi important dans la production de la myoglobine, une protéine du muscle qui stocke l’oxygène. Chez la gent masculine, ils ont besoin d’environ 1 mg de cet oligo-élément par jour, contre 2 mg pour les femmes. Lorsque cet apport est insuffisant, la peau et les cheveux deviennent secs et les ongles se cassent facilement. Toutefois, ce déficit peut être dû à l’anémie. Pâleur, essoufflement, fatigue, vertiges, maux de tête et étourdissements devront également vous alerter.

La carence en calcium

Le corps humain contient beaucoup de calcium. Ce minéral est essentiel pour former et renforcer les os et les dents. En effet, ces derniers contiennent à 99 % de calcium. Il n’y a pas vraiment de symptômes de déficit de calcium que si les modifications des os surviennent, à moyen ou à long terme. Il y aura donc des troubles liés à la manque de minéralisation ou une grande perte de substance osseuse. Dans tous les cas, il est fortement conseillé de manger des produits laitiers, des oléagineux, du poisson et des légumineuses. Puis, les noix, quelques fruits et les légumes verts sont aussi recommandés.

La carence en vitamine D

La vitamine D est importante pour permettre à l’organisme d’absorber certains minéraux comme le phosphore et le calcium. Elle aide également à se prémunir contre les maladies. L’Académie nationale de médecine a même recommandé un apport supplémentaire en vitamine D pour traiter le covid-19. La carence en vitamine D se traduit en général par de la fatigue, une peau sèche, une faiblesse musculaire et des crampes. Lorsque des symptômes apparaissent, il faudra penser à pallier votre carence par l’alimentation. Pour faire le plein de vitamine D, privilégiez certains poissons comme le saumon ou le hareng, des viandes comme le foie de beau ou le foie gras, des champignons comme la morille et la girolle, et enfin, du jaune d’œuf.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>