Traiter l’hypothyroïdie sans médicaments

Comment réguler votre thyroïde ? En cas d’hypothyroïdie avancée ou grave, vous devez absolument prendre des médicaments prescrits par votre médecin traitant. Ce sont des hormones thyroïdiennes de remplacement que vous devez prendre tous jours. Comme l’on ne guérit pas l’hypothyroïdie, le traitement est à vie. Cependant, en cas de thyroïde paresseuse, il est possible de réguler le fonctionnement de sa thyroïde par des solutions naturelles. En effet, il existe des traitements naturels qui peuvent aider à lutter contre ce dysfonctionnement de votre thyroïde.

Quelques traitements naturels pour lutter contre l’hypothyroïdie

Il est prouvé scientifiquement que l’avoine aide lorsque la thyroïde se dérègle. De quelles manières ? L’avoine contient une grande quantité de minéraux et d’acides aminés qui soutient de façon inestimable le travail de votre glande thyroïde. L’iode contenu dans l’avoine est également essentiel pour votre thyroïde. L’avoine est un soutien non négligeable en cas de baisse d’énergie, surtout si vous ressentez de la fatigue au réveil et que vous avez du mal à vous lever et à effectuer vos tâches quotidiennes. Un certain nombre de personnes se trouvent dans cet état lors des changements de saison. Elles souffrent alors de ce qu’on appelle hypothyroïdie modérée qui provoque très peu de symptômes. Si jamais vous vous sentez flasque le matin et que vous peinez à commencer votre journée, prenez un bol de flocons d’avoine au petit-déjeuner, ajoutez un peu de fruits secs et 20 à 30 cl de lait d’avoine. Le résultat devrait être palpable au bout de quelques jours seulement.

Un bon apport en iode grâce aux algues

L’hypothyroïdie peut survenir en raison d’une carence en iode. Pour rappel, cet élément est indispensable, car il aide la thyroïde à produire suffisamment d’hormones thyroïdiennes. Si vous présentez une telle carence, les algues peuvent vous être d’un grand secours, car elles contiennent de l’iode organique facilement assimilable par l’organisme. Comment les prendre ? Sous forme de tartares d’algues ou de soupe d’algues. Ces algues peuvent être des nori ou des laminaires. Vous pouvez aussi consommer plus d’iode en mettant 1 cuillerée à soupe d’algues déshydratées dans vos salades ou vos crudités. Si les compléments alimentaires vous séduisent davantage, la prise de laminaria japonica ou de fucus est aussi efficace. Votre médecin pourrait vous prescrire des minéraux ou de la L-Tyrosine à associer avec ces compléments.

Le cassis est bon pour votre santé

Lorsque votre glande thyroïde est un peu paresseuse, cela entraîne bien souvent une fatigue permanente. Le cassis, justement, aide énormément à lutter contre ce genre de fatigue, aide votre organisme à rétablir l’équilibre hormonal et à lutter contre les conséquences du stress. Comme noté sur ce site, le stress peut favoriser et aggraver l’hypothyroïdie. Vous avez ainsi tout intérêt à bien gérer le stress. Ceci étant, si votre thyroïde est paresseuse et que vous êtes sous un stress important, le cassis est une solution toute indiquée. Même si aucun diagnostic n’a confirmé l’hypothyroïdie, vous pouvez prendre du cassis, car il ne risque pas de vous faire du mal ou de déséquilibrer votre organisme. Buvez entre 15 et 20 gouttes de macérats glycérinés par jour, à jeun le matin de préférence, et ce, pendant quelques semaines d’affilée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>