Tout savoir de la vaccination des enfants

Durant leur première année, les enfants s’exposent à diverses maladies fatales. Raison pour la quelle, il est recommandé que chaque enfant bénéficie de divers vaccins afin qu’il soit toujours protégé à tout moment. Bien que certains parents soient réticents à l’idée de donner une piqûre à leur petit bout de chou, c’est obligatoire pour éviter les maladies qui pourront engendrer des conséquences pour les jours à venir.

Risques relatifs à la non-vaccination

Les enfants qui n’ont pas bénéficié d’une vaccination adéquate s’expose dangereusement à des maladies contagieuses. De plus, le risque est encore visible même auprès des enfants vaccinés. Selon une étude publiée par l’OMS, les enfants non-vaccinés risquent de 35 fois plus d’attraper la rougeole. Par la même occasion, ces enfants ont une grande chance de contaminer son entourage.

Pourquoi favoriser les injections multiples ?

Les injections multiples désignent les vaccins qui sont administrés conjointement. Cette option offre de nombreux avantages considérables. Tout d’abord, ces vaccins offrent une protection optimale que lorsqu’ils soient injectés séparément. Les bénéficiaires de cette vaccination multiple sont à l’abri de nombreuses maladies. Les parents n’auront pas effectué divers déplacements pour faire tel ou tel vaccin. Par la même occasion, l’enfant ne sera pas toujours stressé à l’idée de faire périodiquement des vaccins.
Les injections multiples ont le grand avantage d’être plus sécuritaire. Le système immunitaire de l’enfant réagira plus vite face aux nombreux microbes qui attaquent ce dernier tous les jours. Il faut également noter que l’administration des injections multiples n’accroît pas la fréquence, ni les symptômes. L’une des injections multiples les plus préconisés pour les enfants dès leur douzième mois est le vaccin DCaT-Polio-Hib. Celui-ci leur permettra de faire face à la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la poliomyélite et les infections à Hæmophilus influenzæ de type b. Le vaccin doit être considéré par les parents comme un moyen de protection mais pas une situation de souffrance pour les petits.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>