Comment choisir sa mutuelle de santé ?

Face à l’inflation des coûts de soins et la diminution de l’engagement de la sécurité sociale, une mutuelle de santé est aujourd’hui très importante. La sécurité sociale ne rembourse en effet que 70 % seulement de la consultation d’un généraliste à 23 €. Si vous consultez un médecin aux honoraires libres, le surplus sera à votre charge. C’est là qu’intervient la mutuelle santé ! Il rembourse en partie ou en totalité la différence entre votre dépense réelle et le remboursement de la sécurité sociale.

Pourquoi recourir à une mutuelle santé ?

Le complémentaire santé vous permet de mieux gérer votre budget. La sécurité sociale ne paye qu’une minime partie de vos dépenses (consultations, médicaments, hospitalisation, etc.). D’ailleurs, il ne prend pas en charge tous les secteurs de soin comme l’optique et le dentaire. Ainsi, pour trouver un moyen de couvrir vos besoins en matière de soin, il vaut mieux souscrire à une mutuelle santé. À la différence de la sécurité sociale, la mutuelle santé est un organisme non lucratif, qui pense alors avant tout à vos besoins qu’à sa rentabilité.

Les critères pour bien choisir sa mutuelle

Les mutuelles de santé ne proposent pas toutes les mêmes tarifs ou encore les mêmes prestations. Il faut les choisir alors selon vos besoins et ceux de votre famille. Comme tous produits ou prestations, il faut penser aux prix de la cotisation, bien sûr. Toutefois, dans ce cas, il faut prendre en compte certains paramètres. D’abord, pensez au taux de remboursement de vos soins, vos médicaments et vos hospitalisations. Celui-ci doit couvrir au maximum le vide laissé par la sécurité sociale. Dans cette même optique, il faut vérifier le délai de remboursement et les avantages de paiement. Certaines mutuelles avancent les frais ou optent pour le tiers payant. Enfin, vérifiez les limites de prise en charge. Certaines pathologies sont peut-être exclues alors qu’elles vous concernent. Il peut s’agir par exemple du mal de dos. Les mutuelles peuvent également imposer des plafonds, absolument à vérifier. Elles définissent le nombre de jours maximums d’hospitalisation, un forfait médicament, etc. Au-delà de ces plafonds, vous serez amené à prendre en charge vous-même vos frais de soins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>