Qu’est-ce que la phytothérapie ?

La phytothérapie fait partie des médecines douces qui permettent de prévenir et de traiter différentes sortes de maladies grâce à l’utilisation de certaines plantes. La phytothérapie complète en général la médecine traditionnelle et elle est efficace dans la plupart des cas. Les spécialistes qui pratiquent la phytothérapie sont dénommés phytothérapeutes et il peut être un naturopathe, un médecin ou un pharmacien.

Pour quels problèmes peut-on avoir recours à la phytothérapie ?

Vous pouvez recourir à la phytothérapie pour différents types de problèmes, par exemple pour un trouble de digestion, un problème de circulation sanguine, de stress, de sommeil, d’allergie ou de douleurs. En revanche, on n’utilise pas souvent la phytothérapie pour traiter des maladies graves telles que le cancer.

Le principe de base de la phytothérapie

Comme vous pouvez le voir ici, il existe des solutions alternatives pour aider le corps à guérir naturellement. La phytothérapie en fait partie. Elle utilise des plantes pour traiter certaines maladies. Elle utilise des tiges, des racines, des feuilles et même des fleurs. Il s’agit souvent de plantes médicinales qui ont de nombreuses vertus. Pour profiter des bienfaits des plantes, vous pouvez faire une infusion de plantes, un bouillon, une macération, un masque à base de plantes médicinales. Vous pouvez aussi utiliser une plante en poudre. Par ailleurs, les plantes peuvent être prises par voie externe ou interne.
Notons que chaque plante a ses caractéristiques et ses vertus. Donc, avant d’en prendre pour traiter certains maux, consultez toujours un spécialiste. Même si les plantes sont utilisées comme médicaments et sont accessibles à l’achat sans ordonnance, il faut éviter d’en prendre à chaque fois que vous en avez envie. Oui, il faut toujours bien calculer le dosage lors des prises. Il ne faut pas non plus en prendre régulièrement. Il faut évaluer le nombre de prises. Une mauvaise pratique de la phytothérapie peut avoir des effets néfastes sur la santé et l’organisme du patient.

Quels sont les bienfaits de la phytothérapie ?

La phytothérapie apporte de nombreux bienfaits. Les plantes utilisées en phytothérapie ont des effets préventifs et curatifs sur d’innombrables maladies. Par exemple, la racine de pissenlit permet de soigner le foie, la sauge stimule la circulation sanguine, le gingembre permet de traiter l’estomac, le persil permet d’éliminer les toxines dans l’organisme, etc. L’autre avantage de la phytothérapie est qu’elle peut être utilisée en accompagnement avec d’autres traitements. En plus, elle a peu d’effets secondaires. Elle a une action rapide et il n’y a pas d’effet d’accoutumance.

La phytothérapie est-elle vraiment sans danger ?

On a tendance à penser que puisqu’il s’agit d’un produit naturel, il n’y a pas de risque, mais c’est totalement faux. Eh oui, il ne faut pas aussi oublier que les plantes renferment des principes actifs qui peuvent être toxiques, nuisibles et parfois mortels. Le danger peut aussi être lié au mauvais dosage du traitement de phytothérapie ou à l’interaction des actifs d’une plante avec d’autres médicaments, plantes ou compléments alimentaires. Tout ceci pour dire qu’il est fortement recommandé d’utiliser un traitement que sur l’avis d’un phytothérapeute professionnel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>