Qu’est-ce qu’un test ADN ?

Le test ADN est un examen répandu dans le monde entier, on parle aussi de l’étude de l’ADN ou du génome humain. Ce sujet mérite d’être regardé de plus près afin d’en savoir un peu plus. Avant toute chose c’est quoi l’ADN et comment se déroule le test ADN ?

L’ADN c’est quoi ?

L’ADN ou acide désoxyribonucléique est une information moléculaire que l’on retrouve dans les gènes d’un individu. Il se compose de 4 éléments dont :
• L’adénine : code A
• La thymine : code T
• La guanine : code G
• La cytosine : code C
Ces éléments constitutifs s’apparient de manière spécifique pour transporter les informations de l’ADN. Les gènes codés où l’on retrouve les ADN font que nous soyons tous différents. Ils déterminent d’ailleurs chez chaque individu, les particularités, la physionomie et la prédisposition à certaines maladies. L’image d’un ADN est traduite comme une échelle tordue légèrement formée par de nombreuses molécules de petite taille. Lorsqu’on l’observe au microscope, il est particulièrement long et se présente comme une pelote avec des fils qui s’entremêlent entre eux. Où retrouve-t-on l’ADN d’un individu ? C’est un polymère localisé dans les gènes, précisément dans les cellules du corps humain dont les os, les muscles, etc. D’où vient-il ? Ce sont nos parents qui nous transmettent notre ADN : de la mère (50%) et du père (50%). Notez que c’est quasiment impossible pour deux personnes d’avoir le même ADN.

A propos du test ADN

Le test ADN permet d’analyser le profil ADN d’un individu pour diverses raisons. L’objectif de l’analyse peut varier suivant les besoins des personnes qui ont demandé le test. Le plus souvent, il s’agit d’établir le lien de paternité entre un enfant et le père présumé. On peut aussi demander le test pour en savoir plus sur les ancêtres lointains. Comme on voit souvent à la télé, le test ADN est souvent utile pour les policiers qui enquêtent sur un crime (vol meurtre, etc.). L’analyse complète de l’ADN est, certes, possible mais complexe. Il s’agit de réaliser un examen de quelques zones particulières de la molécule prélevée. Généralement, on prélève des échantillons standards à partir des cellules de la bouche (par frottis). On peut utiliser d’autres cellules si le frottis buccal est impossible (os, peau, cheveux, etc.). Il est d’ailleurs possible d’en récupérer sur des ustensiles utilisés par l’individu dont l’ADN doit être analysé : rasoir, brosse à dents, etc. Même un chewing-gum ou un verre peut permettre de prélever l’ADN d’un individu. Aujourd’hui, différentes méthodes sont utilisées pour réaliser un test ADN. Parmi ces méthodes, on retrouve par exemple le test STR et le test PCR.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>